Shopping promenade

Feu vert !

 

Le premier des 1285 arbres qui sublimeront les futures allées du Shopping Promenade a été planté ! Le mercredi 27 mars, le Maire Yves Albarello réalisait ce geste symbolique en présence d’Antoine Frey, PDG du groupe aménageur du site, des élus, des enfants du CME ainsi que des entreprises et partenaires du projet. Rappel sur l’envergure écologique de Shopping Promenade !

Shopping Promenade, c’est du divertissement et de l’attractivité commerciale. 40 000 m2 d’enseignes (au nombre de 45), de restaurants (au nombre de 8) et de loisirs (avec un pôle comprenant notamment un bowling, un karting indoor, un Laser Quest, une salle de fitness, un parc aventures et des salles de cinéma, dont le permis vient d’être déposé). Mais c’est aussi et surtout un projet porteur pour la nature !

Pour rappel, la Ville a souhaité que la construction du Shopping Promenade soit effectivement l’occasion de désenclaver la forêt régionale, à laquelle il n’est plus possible d’accéder depuis l’acquisition des terrains de Morfondé par la Fédération Française de Football. Aussi, il a été convenu entre la Commune, l’Agence des Espaces Verts (gestionnaire de la forêt) et le promoteur, que seront créés à la fois un accès technique pour les véhicules assurant l’entretien de la forêt (notamment les camions grumiers) mais aussi un accès au public, afin que celui-ci puisse se réapproprier ce poumon vert jusque-là inaccessible. À terme, des liaisons à l’intérieur de la forêt avec le canal de l’Ourcq et Shopping Promenade seront également créées ainsi que des parcours d’accrobranche, actuellement à l’étude par la Ville.

Plus qu’une simple extension commerciale, le projet de Shopping Promenade est donc également une reconquête de la forêt de Claye-Souilly !

Un projet qui s’inscrit dans une démarche de Haute Qualité Environnementale (HQE)…

  • 7,7 hectares d’espaces verts dont des noues, des prairies, des bosquets, des érables ou encore des pins
  • 16 878 m2 de surface de toiture végétalisée
  • 18 000 m2 de bassin
  • 1 285 arbres plantés

Des arbres branchés !

Venu tout droit d’Allemagne, le chêne qui vient d’être planté au cœur de Shopping Promenade mesure 15 mètres de haut et est notamment vieux de 35 ans ! Même s’il en impose, celui-ci sera néanmoins déplacé un peu plus loin dans l’allée principale de Shopping Promenade pour être remplacé par un autre arbre, venu d’Allemagne lui-aussi et toujours plus grand : un sequoia de 25 mètres de haut ! 

Du côté de la RN3…

(insérer photo RN3 + légende : « Non, les blocs marrons à droite ne sont pas les vestiges d’un orgue géant mais bien les premières palplanches du futur passage inférieur… »)

Même sur le goudron, la nature prévaut ! Un bassin de rétention au nord de la RN3 et un bassin d’épandage au sud de cette même route ont effectivement été créés. Objectif de cette réalisation ? Permettre notamment de recevoir les eaux pluviales du bassin versant au sud de la RN3 afin d’éviter un débordement en cas d’événement pluvieux exceptionnel. Le tout, au profit des zones humides situées dans la forêt qui viendront également récupérer ces eaux.
Du reste, l’ensemble des réseaux présents le long de la RN3 ont été déviés. Enedis s’est chargé du dévoiement de ses propres réseaux de haute tension électrique, Orange de son réseau de fibre optique, et le Syndicat des eaux de son réseau d’alimentation en eau potable.
Actuellement, le chantier de l’échangeur, qui en est à 40 % de son avancement après la création de giratoires au Sud et au Nord de la RN3, entre dans une nouvelle étape : l’installation de palplanches qui permettront d’en bâtir le passage inférieur…

À noter :

La déviation qui a été mise en place par la DIRIF (Direction des routes d’île-de-France) avec chicane sert à réaliser le passage sous la RN3 sans gêner la circulation. Un radar a ainsi été installé à cet endroit par les services de l’État afin de dissuader les comportements dangereux.

Quelques restrictions de circulation et de fermetures nocturnes de la RN3 sont encore à prévoir d’ici la fin du chantier prévue pour le premier trimestre 2020.